1. – L’histoire : l’homme s’est souvent perdu, mais il a une capacité immense à se retrouver
    – La tolérance : l’intolérance est moins présente dans les générations montantes
    – L’envie, l’aptitude au vivre ensemble est une valeur forte de la jeunesse
    – Le « brassage » des populations est une opportunité majeure de se connaitre, s’accepter, s’apprécier, s’aimer, coopérer et faire ensemble.

  2. => Leur faire voir au quotidien ce qui montre que l’homme est fondamentalement bon, ce qui est démontré par plein de petits événements de la vie que souvent on ne voit même pas.
    La certitude que la méchanceté n’est pas naturelle à l’homme mais qu’elle n’est le fruit que de leur souffrance ou leur mal-être
    => La joie simple d’être et de faire ensemble
    => La beauté du monde qui nous entoure
    En un mot : une vision résolument optimiste du monde. Et tant pis si ceci paraît naïf. Cela rend heureux ! Et c’est souvent auto-réalisateur !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *